nettoyer cuisine professionnelle

Comment bien nettoyer une cuisine professionnelle ?

Vous venez d’ouvrir votre nouveau restaurant et vous devez nettoyer votre cuisine professionnelle ? Ou peut-être y a-t-il un nouvel équipement qui a besoin d’un nettoyage en profondeur avant de pouvoir être utilisé ? Votre cuisine professionnelle est occupée depuis un certain temps déjà et le matériel de cuisine commence à se salir. De plus, cet endroit doit être impeccable tous les jours, sans exception ni droit à l’erreur ! Alors comment faire pour nettoyer correctement en moins d’une heure ? Explications.

Les étapes pour le nettoyage de la cuisine professionnelle

Plusieurs étapes pour un bon nettoyage sont nécessaires. Il va de soi que vous devez garder une hygiène irréprochable pour votre restaurant, votre café, votre hôtel ou vos restaurant de collectivité.

Nous vous présentons ici nos 8 étapes vers une cuisine professionnelle propre :

  1. Balayez le sol et enlevez tous les déchets (plastique, papier, etc.)
  2. Nettoyez toutes les surfaces des déchets organiques (y compris l’intérieur et le dessous du four) en utilisant des produits de nettoyage appropriés ;
  3. Frottez les réfrigérateurs et les congélateurs avec de l’eau chaude et un désinfectant ;
  4. Assainir toutes les surfaces de travail avec de l’eau chaude et un désinfectant ;
  5. Prenez soin de tous les petits coins et détails (cuisinière, lave-vaisselle, mixeur, etc.) ;
  6. Nettoyez le lave-vaisselle et tout équipement contenant des déchets organiques à l’intérieur (fours et congélateurs inclus) ;
  7. Enfin, utilisez un aspirateur pour nettoyer tous les résidus de poussière ;
  8. Débarrassez-vous pour terminer des mauvaises odeurs en utilisant un produit approprié à cet effet.

refrigerateur a nettoyer

Ce que dit la loi concernant les règles sanitaires d’une cuisine professionnelle

Il existe pas mal de règles en la matière. On retiendra notamment que :

En ce qui concerne ces exigences pour un restaurant, il est important de savoir que l’eau utilisée pour le nettoyage ne peut être réutilisée à d’autres fins.

Les toilettes doivent avoir un lavabo accessible avec de l’eau courante froide ou chaude et des distributeurs de savon. Il doit également y avoir un moyen de se sécher les mains, soit au moyen de serviettes individuelles, d’un distributeur de serviettes en papier ou d’un séchoir à air.

Il doit y avoir une salle d’eau séparée, avec un sol facilement nettoyable recouvert d’un matériau antidérapant. La pièce doit contenir de l’eau courante chaude et froide, du savon pour les mains et des serviettes en papier. Il doit également y avoir un séchoir à air.

ce que dit la loi

Le personnel doit disposer d’une zone séparée pour se laver les mains, équipée d’eau courante chaude et froide, de distributeurs de savon et de serviettes en papier. Des séchoirs à air doivent également être fournis. La pièce doit avoir un sol antidérapant. En outre, cette pièce ne doit en aucun cas être utilisée par le public.

Ces quelques règles non exhaustives nous amènent donc à développer ce que l’on appelle un plan de nettoyage et de désinfection. Explications.

La mise en place du plan de nettoyage et de désinfection

Sans un plan de nettoyage et de désinfection en place, il est impossible de savoir si votre personnel respecte les bonnes procédures de nettoyage de votre cuisine professionnelle. La clé de la réussite correspondant aux normes est de créer un système qui fonctionne pour votre restaurant.

Un document doit rester accessible dans la cuisine pour pouvoir être consulté facilement. Assurez-vous que tous les employés lisent et comprennent son contenu avant de commencer à travailler.

Ici on parle de BPE. La définition d’une bonne pratique d’hygiène (BPE) est l’application de concepts de base et généralement reconnus, tels que ceux que l’on trouve dans les lois physiques et chimiques. Elles sont essentielles pour garantir l’absence de contamination, l’infestation et/ou la dégradation d’un produit alimentaire. L’objectif est de décrire les principes généraux de la mise en œuvre d’un plan basé sur les bonnes pratiques d’hygiène, y compris le nettoyage et la désinfection, dans un restaurant ou une autre entreprise alimentaire.

Les bonnes pratiques d’hygiène empêchent la contamination croisée (comme nous l’évoquions plus haut) et facilitent la manipulation hygiénique des aliments en :

  • empêchant la l’entrée de matières étrangères sur les aliments pendant la préparation, le stockage et le transport ;
  • la réduction de la charge microbienne, notamment sur les couteaux utilisés en cuisine ;
  • la garantie d’une température hygiénique tout au long du cycle de vie d’un produit.

X.D.