accident de la route

Accident de la route et dommage corporel : prendre un avocat

Il n’est pas toujours évident d’avoir les bons réflexes et de prendre les bonnes décisions à la suite d’un accident de la route. Parce qu’il s’agit d’une situation anxiogène et perturbante d’une part mais aussi parce que trop de personnes, par peur de faire des remous ou de créer des histoires préfèrent se contenter de contacter leur assurance et d’accepter l’indemnisation offerte par cette dernière. Pourtant, dans un très grand nombre de cas, la juste indemnisation à la suite d’un accident de la route ne peut s’obtenir qu’en ayant recours aux services d’un avocat. À condition de prendre un avocat expert dans le domaine des accidents de la route.
D’ailleurs quand on y réfléchit un peu, c’est pour le moins logique et nous allons voir ci-dessous comment vous y prendre pour faire valoir réellement vos droits.

Prendre contact avec un avocat expert des accidents de la route

Avant toute chose si vous ou l’un de vos proches êtes victime(s) d’un accident de la route pour lequel les conséquences sont lourdes, prendre un avocat spécialiste des accidents de la route près de chez vous. Par exemple, si vous habitez dans les Hauts-de-France, vous pouvez vous rapprocher de maître Antoine Régley, avocat expert en accident de la route à Lille et dans le Nord. Dans une telle situation généralement source d’angoisse, l’avocat commencera par vous accompagner dans les différentes démarches que vous aurez à accomplir. Une aide précieuse quand on se trouve dans un tel état de choc.

Et il faut bien voir que cette aide est indispensable. Même si bien moins graves, vous avez peut-être d’ores et déjà été confronté(e) à des situations en un sens comparables et vous avez eu l’occasion de constater à ce moment-là que votre assurance, comme n’importe quelle assurance ne se plie généralement pas en quatre pour vous indemniser le plus rapidement et de la meilleure manière qui soit. Malheureusement, même dans le cadre d’un accident de la route aux conséquences lourdes, qui n’est pas l’apanage des conducteurs de voiture sportive, bien loin de là, la situation est trop souvent identique et c’est ce que combattent des avocats comme maître Antoine Régley.

Obtenir une juste estimation des préjudices et la bonne indemnisation

Conséquence de ce que nous venons de dire, le seul moyen d’obtenir la juste indemnisation pour l’ensemble des préjudices dont une personne accidentée a été, est, et sera victime est de faire appel à un avocat qui s’appuiera sur une équipe d’experts et sur la nomenclature Dintilhac pour s’assurer qu’aucun des postes de préjudice n’est oublié. Une équipe d’experts tout d’abord car si l’avocat est un expert du droit, il faut qu’il puisse s’appuyer sur l’expertise d’autres professionnels pour estimer les préjudices et les réparations qui s’y rapportent, comme des ergothérapeutes ou des prothésistes par exemple. Sur la nomenclature Dintilhac ensuite parce que c’est le document de référence qui permet en cas de dommage corporel (qu’il s’agisse d’un accident de la route ou autre d’ailleurs) d’établir en fonction de différents « postes » les préjudices réellement subis.

C.S