signification covid-19

Pourquoi Covid-19 au lieu de Coronavirus ?

A moins de sortir d’une grotte mal équipée, vous n’êtes pas sans savoir que nous traversons actuellement en France et dans le monde une situation pour le moins inédite due à l’épidémie du Covid-19. Mais à ce sujet, savez-vous pourquoi nous parlons de Covid-19 et pas de Coronavirus dont on vous a parlé au début de cette pandémie ? Précisions ci-dessous

Que signifie Covid-19 ?

Avant de vous expliquer pourquoi nous parlons et pourquoi il faudrait en théorie toujours parler de Covid-19 plutôt que de Coronavirus, même si tout le monde voit de quoi on parle en utilisant de façon galvaudée le second terme. C’est d’ailleurs ce que, comme tout le monde ou presque, nous avons fait dans notre article sur les moyens de protéger des mains fragiles en conservant les gestes barrières, mais revenons-en à notre signification.

Peut-être que si nous l’écrivions ainsi vous verriez mieux la signification de CoViD-19 ? Non, toujours pas ? Alors nous allons décrypter le nom de la pandémie pour vous.

  • Co : Corona
  • Vi : Virus
  • D : Disease (maladie en Anglais)
  • 19 : le 19 matérialise l’année 2019, année d’apparition du virus (même si la propagation s’est plus largement amplifiée sur le plan mondial en 2020).
  • Covid-19 : Coronavirus disease 2019

Pourquoi cette appellation et pas Coronavirus tout simplement ?

Au risque d’en surprendre plus d’un, scientifiquement parlant pour désigner le virus qui nous frappe actuellement nous devrions si nous voulions être précis parler de Covid-19 et non pas de Coronavirus car il existe plusieurs types de Coronavirus. Ainsi, c’est bien de l’acronyme Covid-19 dont il faut parler si on veut désigner le mal qui nous touche en ce moment.

Bien entendu, les autres formes de Coronavirus sont si peu connues que si vous employez ce dernier terme, tout le monde en comprendra la signification et il n’y aura pas de risque de confusion, il s’agit surtout d’un acronyme destiné à différencier ce fléau des autres Corona Virus pour les scientifiques et les chercheurs et pour faciliter tous les échanges internationaux à son sujet.

N.O